Location écureil : le nouveau concept d'habitation

Certains disent que payer un loyer, c’est jeter de l’argent par la fenêtre. Maintenant imaginez un monde dans lequel vous avez la possibilité d'économiser le loyer de la maison dans laquelle vous vivez afin de pouvoir acheter celle-ci à une date ultérieure. Et bien, ce monde existe maintenant grâce à ce concept que nous connaissons aujourd'hui sous le nom de "location écureuil", un concept qui a été lancé sur le marché en 2017. Gilen Woonprojecten est l'entreprise familiale derrière ce projet. Selon leurs propres termes, ils ne sont plus en mesure de suivre la demande pour cette formule.

Le groupe cible

Aujourd'hui, il n'est plus évident pour les jeunes couples, les célibataires ou les familles à revenus modestes d'acheter immédiatement leur propre maison. La plupart d'entre eux choisissent de louer. Les loyers élevés en Belgique font qu'il n'est plus possible d'épargner pour un logement. Par conséquent, l'achat de sa propre maison est souvent inaccessible pour de nombreux Belges. 

Location écureuil : Qu'y a-t-il dans un nom ?

La location écureuil donne la possibilité de vivre dans une maison en payant un loyer qui contribue à l’achat de celle-ci. Ce groupe cible peut louer la maison pendant (jusqu’à) 10 ans avant de se décider de l’acheter. Toute personne qui se joint à ce projet n'a aucune obligation. Si le locataire écureuil décide d’acheter, 5 ans de loyers payés seront déduits de l’emprunt bancaire. Les critères d'admission à la location écureuil d'appartements et de maisons sont la qualité, les performances énergétiques et la durabilité. Il faudra presque toujours du temps pour que de nouvelles propriétés soient construites parce qu'elles doivent répondre aux strictes normes du PEB. Posséder une maison est le meilleur investissement, dit-on. Compte tenu de ces critères, la valeur de cet investissement est très sûre.

Transparence sur le prix d'achat

Au début, le contrat décrit clairement le prix de vente de la propriété. Celle-ci sera toujours conforme au prix du marché, en tenant compte de l'emplacement, de la valeur du terrain, du nombre de mètres carrés habitables, du niveau de finition et du certificat EPB. Le loyer sera toujours en ligne avec le marché. Christophe Ivens, directeur de la société immobilière Canius Realty, qui gère les maisons « location écureuil », explique : "Il y a aussi une communication claire et transparente sur les droits d'enregistrement à payer sur la valeur foncière d'un appartement ou d'une maison et la TVA à payer sur la construction elle-même. Les maisons qui ont déjà été offertes et louées sont dans la gamme de prix de 250.000 à 300.000 euros. »

Bientôt sur toute la Belgique

En 2017, Gilen Woonprojecten a commencé avec ce concept. Les premières maisons étaient situées dans le Limbourg (Saint-Trond), où l'entreprise est implantée.

Ils ne pouvaient pas suivre la demande et cherchaient un moyen de déployer le concept dans toute la Belgique. La société a créé le fonds d'investissement immobilier Canius 1 afin de pouvoir proposer cette formule au niveau national. Lauren Gilen explique qu'ils ont ainsi eu les moyens d'acheter des maisons à d'autres promoteurs, ce qui signifie qu'ils ne dépendent pas de leur propre capacité de production. Belfius Immo, filiale de Belfius Bank, a pris une participation de 25 à 50% dans ce projet. Cet investissement permettra d'acheter ou de livrer 200 maisons et appartements dans tout le pays d'ici 2020. Thierry De Wever, gérant de Belfius Immo, n'exclut pas que ce nombre augmente encore si de nouveaux investissements et/ou de nouvelles collaborations suivent. 

Offre et demande

Christophe Ivens suit le tout sur le nouveau site hamsterhuren.be où déjà 3570 personnes ont montré leur intérêt pour une maison « écureuil ». Sur base de ces enregistrements, les emplacements de nouveaux projets seront sélectionnés afin de créer l'offre là où la demande est la plus forte, explique Christophe. 

Conclusion

La location écureuil a pour ambition de faciliter la transition de la location à l'achat. Un concept intéressant pour les jeunes familles, les célibataires ou les familles à faibles revenus qui auront la possibilité d'acheter leur propre maison assez rapidement afin d'acquérir une partie de leur avenir. Il est important, cependant, que chacun fasse ses propres frais de subsistance. Il est important de veiller à ne pas trop "diviser les coûts de la TVA de 21 % sur les nouvelles constructions, puis (indirectement) sur les frais d'enregistrement de la vente d'une maison existante", prévient l'article dans le journal De Tijd. En avril de cette année, 7 nouvelles maisons ont été construites à Deurne, ce qui signifie qu'il y en a actuellement 48 en Belgique. En mai, il y aura 16 maisons à Willebroek et 7 à Engis. Enfin, en juin, les 7 premières maisons seront construites à Sint-Pieters-Leeuw.

Pour plus d'informations : https://www.hamsterhuren.be/ 

Sources:

Contactez nous

Nous sommes prêts à vous aider, conseiller et servir. Contactez-nous !

Vous devez entrer votre prénom.
Vous devez entrer votre nom.
Vous devez entrer votre e-mail.
Vous devez entrer un message.
Vous devez accepter nos termes et conditions.